Image Alternative text

Livreur de repas à domicile, un métier à risque

by Vogmask France 15 novembre 2018

Livraison à vélo et pollution

Uber Eats, Deliveroo, foodora, Take eat easy…Le marché de la livraison à domicile a le vent en poupe ! Par exemple, UberEats permet de se faire livrer un repas en moins de dix minutes. Grâce à une application sur le smartphone, vous pouvez directement commander votre repas. Ensuite l’application va vous localiser comme lorsque vous souhaitez commander un VTC pour vous déplacer.

Le marché de livraison des repas à domicile est en pleine expansion. La livraison se fait par VTC, à moto ou encore à vélo. Ce qui engendre de plus en plus de véhicules sur les routes et donc plus de pollution. Pour les livreurs en deux roues (vélo ou scooter) toute cette pollution est un véritable problème. Ils vont malgré eux respirer les particules fines qui se trouvent dans l’air.

Se faire livrer son repas à domicile pendant la pause au travail ou bien le soir à la maison devient essentiel pour beaucoup de personnes vivant en ville ou bien d’autres qui n’ont pas envie de se déplacer jusqu’à un fast food par exemple.

C’est pour cela qu’est arrivé UberEats et d’autres entreprises comme Nestor et bien d’autre encore…

Un nouveau concept de livraison rapide, une santé à risque

Cette invention a permis de créer des emplois. Beaucoup ont saisi cette opportunité de travailler pour des sociétés de livraison rapide. Mais alors est ce que c’est une bonne ou mauvaise idée pour la planète et nos poumons ?

Dans les grandes agglomérations, comme Paris, Marseille, Lyon ou encore Grenoble, le niveau de particules fines est très élevé. Sans protection, le livreur, se retrouve exposé à un risque élevé aux problèmes respiratoires. Ils peuvent donc avoir des maladies respiratoires comme la pneumonie par exemple et d’autres maladies chroniques. Ces maladies peuvent être très graves, mais sont malheureusement difficiles à éviter en faisant ce métier.

Car on sait que la pollution est très dangereuse pour la santé, mais jusqu’à quel point ?

On constate que 400 000 personnes décèdent par an en Europe, à cause de la pollution atmosphérique ! On ne peut pas ignorer un tel chiffre, il faut absolument que ces livreurs se protègent pour préserver leur santé. Il faut savoir qu’un salarié sur trois va respirer des fumées ou des poussières et qu’un sur dix est exposé à des produits cancérogènes (source : observatoire des inégalités). Cette pollution est en partie causée par les voitures, les motos et les scooters entre autres.

Livraison rapide oui, plus de pollution non !

Avec tous ces problèmes de pollution, on peut se demander comment vivent ces livreurs à vélo ou à scooter.

En effet, ces livreurs, passe toute une journée sur les routes, à parcourir la ville pour livrer des repas et à respirer un air très pollué. Toujours entre deux voitures, ces livreurs sont les premiers touchés lors des pics de pollution car ils respirent quotidiennement les particules fines.

Un livreur témoigne, « mon corps sent très rapidement que l’air est de mauvaise qualité. Je vais moins vite, j’ai les poumons en feu ».

Dans l’agglomération grenobloise, il y a un décès qui est constaté tous les trois jours et 48 000 morts en France, qui sont causés par la pollution de l’air selon la santé publique Française. Ces chiffres font froid dans le dos !

Comme le déplore un livreur, il est obligé de subir la pollution. « C’est mon boulot d’apporter des colis en temps et en heure. La pollution, on l’a subie ! »

Livreur : Le masque anti-pollution devient un produit indispensable pour protéger ses poumons

Il ne faut plus subir la pollution. Aujourd’hui vous pouvez l’affronter avec le masque anti-pollution vélo de Vogmask. Vous pouvez vous déplacer en toute “sérénité”

C’est la seule marque à proposer de telles prestations ; Plus précisément des masques anti-pollution qui sont certifiés, lavables et surtout réutilisables jusqu’à 400 heures. De plus, avec ce masque vous n’avez pas de filtres amovibles à changer régulièrement !

Un autre avantage et pas des moindres, le masque microfibre est en coton bio, il protège contre la pollution mais aussi contre le pollen et autres allergènes présents dans l’air. Vous êtes donc doublement protégé !

Aujourd’hui plusieurs des grandes marques de livraison à domicile ont fait appel à Vogmask pour équiper leur livreur et préserver leur santé du danger de cette pollution invisible et hautement dangereuse.